Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/03/2010

Mesure d'évaporation

L’évaporation des océans, à l’origine de toutes les pluies, est insuffisamment prise en compte par les organismes de Météorologie. D’ailleurs, aucune mesure réelle n’est effectuée. On se contente de mesurer la température de l’air, et son degré d’humidité. Ensuite, par un calcul extrêmement compliqué (1), on détermine la quantité d’eau qui pourrait être évaporée, avec une marge d’erreur non négligeable.
De plus, la température et le degré d’humidité de l’air varient énormément au cours d’un jour de 24 heures. (Il faudrait faire une mesure+calcul tous les ¼ d’heures, pour avoir un semblant de précision)
L’évaporation des océans est une entité physique incontestable, (beaucoup plus évidente que la « Circulation Thermo-Haline ») qui permet d’expliquer, en partie, les courants marins. Par exemple, l’eau évaporée de l’Océan Atlantique, au niveau des Tropiques, va se déverser, par le jeu des Alizés, dans l’Océan Pacifique, par delà Panama. Il s’ensuit un important courant de retour d’eau visible au large du Cap Horn (2), et qui parcourt l’Océan Atlantique Sud, de l’Antarctique jusqu’au Gulf Stream
La mesure de l’évaporation est, pourtant, très facile. Il suffit de posséder une balance de type ‘Roberval’.

robval.jpg Sur l’un des plateaux on pose un récipient (3) (plat, et de surface connue) dans lequel on met de l’eau à évaporer, l’autre plateau reçoit une tare pour rétablir l’équilibre (A). Après 24 heures, un déséquilibre s’est produit (B). L’ajout de poids étalonnés coté eau permet de connaître le poids de l’eau évaporée lorsque l’équilibre est rétabli (C). Une simple division donne alors la hauteur d’eau évaporée.
Exemple : le récipient rond a un diamètre de 30 cm. Sa surface = 707.14 cm². Supposons que le poids d’eau manquant soit de 310 gr. Il s’est donc évaporé 310 cm3. La hauteur sera 310 / 707.14 = 0.438 cm, soit 4.38 mm (4)
Il est bien évident que le système de mesure doit être situé à l’extérieur, à l’ombre, sous abri. On veillera aussi à travailler avec un récipient le plus plein possible, pour éviter la formation d’une couche d’air saturé d’humidité emprisonné par les bords du plat au-dessus de l’eau.
Une fois la mesure faite, enlever les poids, puis remettre de l’eau pour rétablir l’équilibre de la balance (D). L’appareil est prêt pour une prochaine mesure.
Un autre système de mesures a été publié sous le nom de 'Bilan hydrique' par IDSURTOU.
http://idsurtou.midiblogs.com/archive/2008/07/22/bilan-hy...

Ci-dessous, le diagramme des mesures effectuées à Nimes, du 09/07/2010 au 11/09/2010

EVAPO-V.gif

Cliquez ici pour voir le diagramme à sa taille réelle (805 x 557)

Notes
(1) - on aura un aperçu de la complication en consultant les sites:
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9perditions_d'un_bassin
http://iahs.info/redbooks/a045/045037.pdf
ou ceux qui résultent d’une recherche par «calcul d’évaporation».
(2) - à l’origine du mythe du «Courant Circumpolaire Austral».
(3) - le fond d’une boite à gâteau en plastique, par exemple.
(4) - ce système permet une grande précision: avec un bassin de 30 cm de diamètre, 1 gramme d’eau représente 0.014 mm de hauteur.