Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/03/2010

Réchauffement, ou Pré-Glaciation ?

Le réchauffement climatique est à l’ordre du jour. Mais qu’en est-il exactement ?
La terre, depuis sa création, a subi, en alternance, des périodes chaudes et froides (1), bien avant que l’homme apporte ses pollutions

Que se passe-t-il lorsque la Terre se réchauffe ? (beaucoup)

  • les glaciers fondent et alimentent les mers
  • les mers débordent sur les terres basses
  • il s’ensuit une augmentation de la surface des mers par innondation de terres peu élevées
  • des mers peu profondes s’échauffent beaucoup et très vite
  • les mers, plus étendues et plus chaudes, augmentent l’évaporation
  • cette évaporation accrue a, pour conséquences :
    1 / le rafraîchissement de la mer
    2 / une diminution de volume, et, donc, de surface
    3 / la création de nuages supplémentaires qui obscurcissent le ciel
  • un ciel chargé de nuages arrête les rayons solaires
  • moins de rayonnement solaire diminue le réchauffement
  • la température moyenne se met à diminuer
  • ce rafraîchissement et les nuages provoquent des pluies qui refroidissent encore plus..
  • jusqu’à donner des chutes de neige en montagne et, ainsi, reformer les glaciers.
  • et nous voici à l’aube d’une nouvelle période glaciaire (2)

Il est bien évident que ce scénario (schématisé) peut s’étendre sur des centaines d’années, voire des millénaires. La pollution humaine peut l’accélérer de quelque %, tout au plus. Au lieu d’essayer de le ralentir ( illusoire ! ) l’espèce humaine devrait trouver des moyens pour s’adapter à ce réchauffement.

J’en suggère quelques-uns :

  • évacuer progressivement les zones côtières se trouvant au niveau de la mer (ou au-dessous), et ce jusqu’à une altitude de 10 ou 15 mètres. (ou plus, en fonction de l’élévation du niveau des mers)
  • émigrer vers des zones actuellement froides, mais qui deviendront bientôt des zones tempérées, comme, par exemple, la Sibérie, le Nord-Canada, la Patagonie, etc…, ou les régions montagneuses,
  • construire des habitations pensées pour réduire les effets de la chaleur de l’air ( et de la sécheresse ) :
       - logements enterrés sous des montagnes, avec ventilation nocturne et étanchéité diurne,
       - récupération individuelle d’eau de pluie à grande échelle, et recyclage correct de cette eau,
       - activite humaine la nuit, et repos le jour.

-------------------------------------------------------------------------------
Notes
(1) http://la.climatologie.free.fr/glaciation/glaciation1.htm

(2) http://www.glaciers-climat.fr/Glaciers_du_monde/Les_glaci...
(Des photos de glaciers époustouflantes)