Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/03/2010

Benjamin

( sur le Champ Magnétique Terrestre ) 

Si je puis me permettre, les choses sont un peu plus compliquées ; les électrons et les protons sont chargés électriquement, certes. Or, un champ magnétique (comme celui de la Terre) n'est pas un champ électrique. Il affecte la trajectoire des particules ayant un spin magnétique, dont le neutron, qui a pourtant une charge nulle. Attention donc à ne pas confondre champ électrique et champ magnétique.

Votre assertion selon laquelle les particules echoueraient dans la ceinture de van Allen faute d'énergie semble contredite par le fait que
1 / la magnétosphère repousse effectivement les particules et selon un mécanisme magnétique bien compris et expérimenté
2 / les particules de la ceinture de Van Allen sont de haute énergie

Donc, je puis me tromper, mais il y a des petites choses à revoir dans votre billet.

Ecrit par : Benjamin | 08.01.2007

---------------------------------------------------------------------------

Cher Ami,

Je ne suis pas un spécialiste du comportement des particules.
Je me fie à ce que n'importe qui peut constater :

1 / Dans les tubes cathodiques de télévision, les électrons émis par la cathode sont véhiculés vers l'écran (anode) par un champ électrique de 25 000 Volts (environ). Dans leur trajet, pour balayer tout l'écran, ils sont déviés par un champ magnétique créé par des bobines placées près du col du tube. Il est alors évident que champs électriques et magnétiques ont la même action sur ces particules.
A noter que le champ magnétique terrestre a, lui aussi, une action sur ce flux d'électrons.

2 / Dans les oscilloscopes, les bobines de déviation sont remplacées par des plaques portées à un potentiel variable élevé, créant ainsi un champ "electro-statique", qui a le même effet que précédemment.

3 / Le vent solaire est créé (dit-on) par le puissant champ magnétique solaire. Alors, pourquoi ces particules ne seraient-elles pas influencées par le champ magnétique terrestre. Les deux champs magnétiques sont-ils de nature différente ?

4 / Je ne pense pas que les électrons du tube cathodiques et ceux du vent solaire soient de nature bien différente. Alors, je ne vois pas pourquoi leur comportement serait différent face au champ magnétique terrestre.

Amitiés

Ecrit par : emile | 09.01.2007

---------------------------------------------------------------------------

J'ai peut être mal lu, mais vous semblez contester l'effet bouclier du champ magnétique terrestre. N'est-ce pas un fait d'observation? Soit. Le champ magnétique terrestre est une réalité ; or, tout champ magnétique a la propriété de dévier une particule chargée en mouvement (mais pas si elles sont statiques). Pourquoi pas les électrons et protons en provenance du soleil?

Un champ électrique (dans un oscillo par exemple, ou l'on créé une différence de potentiel entre des plaques) attire les particules selon leur charge, alors qu'un champ magnétique dévie des charges en mouvement. Il n'y a aucune raison pour laquelle le champ magnétique terrestre et un oscilloscope (un champ electrostatique) devraient avoir la même action. Le tube cathodique combine les deux systèmes, et je trouve que vous concluez un peu vite ("Il est alors évident que champs électriques et magnétiques ont la même action sur ces particules.").

Vous vous fiez à "ce que n'importe qui peut constater", des objets technologiques sans vous préoccuper de la théorie qui a permis de les construire, théorie vérifiée par près de deux siècles d'expérimentation.

Où avez vous lu que le vent solaire etait une conséquence du magnétisme du soleil (point 3 de votre réponse) ?

Il reste également le problème de l'état énergétique des particules dans la ceinture de Van Allen.

Ecrit par : Benjamin | 09.01.2007

---------------------------------------------------------------------------

Cher Monsieur Benjamin,

Tout d'abord, je dois vous dire que ce que j'ai écrit ne prétend pas être un traité à l'usage d'étudiants, mais une conception personnelle basée sur une LOGIQUE, notion qui fait bien souvent défaut aux scientifiques qui s'engluent sur des points de détail, ce qui leur masque l'aspect GENERAL.

Nous étions partis de la Pangée, ce continent mythique dont vous aviez l'air de ne pas connaitre l'origine.

Dans ma réponse, au 1 / , j'ai écrit "Il est alors évident que champs électriques et magnétiques ont la même action sur ces particules". Je reconnais mon erreur, j'aurais dû écrire : "...ont tous deux une action ..". Il est bien évident que ces actions sont de sens différents.

Concernant l'origine du vent solaire, ce que j'ai ecrit dans ma réponse est en contradiction avec ce que j'avais écrit dans le chapitre consacré au vent solaire, et cette erreur est à mettre sur le compte d'une réponse trop rapide, avec des termes insuffisamment pesés.

Cependant, on trouve dans http://www.futura-sciences.com/comprendre/g/definition-tache-solaire_995.php "L'intensité et le déplacement de ces taches [.....]. qui se répercute sur le vent solaire et sur le rythme d'apparition des aurores boréales."

Concernant "l'effet bouclier", il est possible que le champ magnétique terrestre "dévie" les particules du vent solaire vers les espaces interplanétaires."Le vent solaire[.....] s'écoule de part et d'autre de la magnétosphère"
Mais alors, comment expliquer:
" Les cornets polaires agissent comme des entonnoirs dans lesquels les particules électrisées du vent solaire peuvent pénétrer et provoquer l'apparition d'aurores polaires" et aussi " une zone annulaire ...placée dans le plan de l'équateur magnétique dans laquelle des particules électrisées, protons et électrons provenant du vent solaire, peuvent se retrouver piégés par le champ magnétique. C'est là que se forment les ceintures de Van Allen ou ceintures de radiations"
(les citations proviennent de: http://fr.wikipedia.org/wiki/Magn%C3%A9tosph%C3%A8re )

Tout cela m'a amené à revoir (bientôt modifié) mon chapitre consacré au vent solaire, ainsi que celui sur les aurores polaires ( pas encore publié).
Mais trouver une vérité qui me convienne parmi toutes celles, plus ou moins contradictoires, distillées par Internet, est une tâche fastidieuse.
D'où mon retard à vous répondre.

Ecrit par : Emile | 12.01.2007

---------------------------------------------------------------------------

Bonjour,

je suis ravi que vous trouviez là l'occasion de revoir votre article. Juste une petite précision : je ne suis plus vraiment un étudiant, j'ai une idée très logique et étayée de l'origine de la Pangée. A ce sujet, j'ai une objection : la formation de la Lune remonteraient à au moins -4 milliards d'années, à l'occasion d'une collision avec la Terre, probablement encore en fusion. S'il elle avait eu lieu au Permien (-225 millions d'années), ce dont il n'y a aucune trace, toute vie aurait dû être vaporisée. Une crise biologique a bien eu lieu, mais elle etait principalement due à la réduction de l'espace marin sur les plate formes continentales.

Il est naturel que le vent solaire déforme le bouclier magnétique, de même que tout courant induit tend à s'ooposer au champ inducteur. A partir de là, il faut concevoir la magnétosphère non comme un bouclier absolu mais plutôt comme une chape mobile influencée par les vents solaires, ce qui pourrait expliquer dans une certaine mesure les turbulences et le piegeage des particules de haute énergie. Pour ce point particulier, je vous suggère de contacter un physicien spécialiste du domaine.

Je vous convie à chercher des sources en dehors d'Internet. La logique ne peut se nourrir de faits au mieux approximatifs, au pire faux.

Ecrit par : Benjamin | 12.01.2007

---------------------------------------------------------------------------

Retour commentaires

07:00 | Lien permanent